Substituts et aides médicales

Quand est-il bon d’aller chez le psychologue ?

Bien que nous vivions dans une société de plus en plus ouverte, il existe encore de fausses croyances sur les psychologues et leurs patients. Contrairement à ce que l’on croit...

Nicotine et médicaments: des résultats prometteurs

La majorité des gens connaissent la nicotine comme un ingrédient du tabac ou des e-cigarettes liquides. En outre, de nombreuses personnes le savent grâce aux patchs à la nicotine...

Les Substituts Nicotiniques

Les Substituts Nicotiniques

Les médicaments pour aider au sevrage de la nicotine ou les compléments nicotiniques ne vous aideront pas à surmonter l’aspect psychologique de la dépendance au tabac, en revanche ils...

Je choisis ma stratégie

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

Les bienfaits d'arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.