Quel e-liquide choisir pour arrêter de fumer ?

Quel e-liquide choisir pour arrêter de fumer ?

Quel e-liquide choisir pour arrêter de fumer ?

S’il est vrai que les raisons qui poussent les personnes à fumer sont diverses et variées, il est important de relever que le tabagisme a des impacts négatifs sur la santé dans la mesure où il consiste à inhaler des substances nocives et cancérigènes. Conscients du danger, il n’est pas rare que les fumeurs manifestent la ferme volonté de se départir de cette addiction. Bien qu’il soit difficile de s’arrêter une fois qu’on s’y adonne il n’est pas impossible d’y arriver. C’est la raison pour laquelle il se développe depuis quelques années des solutions alternatives comme les cigarettes électroniques afin de compenser l’effet de la cure. Se tourner vers un autre moyen moins nocif comme la cigarette électronique est un bon moyen pour essayer une expérience unique et pour vapoter sans crainte. Si vous voulez savoir comment vous défaire de l’addiction à la cigarette en optant pour les technologies nouvelles, découvrez toutes les pistes d’une technique de vapotage plaisante en guise de cure.

Troquez votre cigarette classique contre une cigarette électronique

Fumer est un comportement très addictif aussi bien dans le geste que dans l’effet qu’il procure à l’organisme. Si vous souhaitez conserver toute votre passion, un module électronique peut s’y substituer aisément. En réalité, les cigarettes électroniques constituent des modèles d’un type nouveau. D’une architecture atypique, ils sont équipés d’un liquide qui permet de dissoudre les effets d’un prototype ordinaire. Ces modèles offrent autant de plaisir que les modèles classiques. Ils innovent par leur forme futuriste et par l’arôme du e-liquide qu’ils renferment.

Cependant, pour s’accoler aux passions des puristes, certains modèles contiennent eux aussi de la nicotine, mais la dose y est souvent plus modérée. En conséquence, si vous voulez arrêter de fumer il peut être utile de procéder par étapes. Au lieu d’opérer une fracture nette entre votre comportement d’antan et vos nouvelles habitudes, l’étape intermédiaire d’un exemplaire renfermant moins de tabac peut être nécessaire. Le vapotage par la cigarette électronique offre une rapide préférence qui se substitue aisément à celle de la fumée. Il existe plusieurs variétés de saveurs pour votre spécimen électronique. Tout utilisateur est libre de choisir le parfum selon sa convenance. Le choix de votre arôme déterminera votre envie d’arrêter de fumer. Il pourrait même inciter d’autres fumeurs à préférer votre choix de saveurs.

Choisir son e-liquide suivant son humeur

Quand bien même l’objectif principal serait de se défaire du tabac, on pourrait imaginer que le plus important est de trouver n’importe quelle alternative à la nicotine. Pourtant le choix de la substance à vapoter est d’une très grande importance, car elle est directement ingérée dans l’organisme. Il existe un réel intérêt à varier son plaisir en vapotant. Votre goût du jour peut déterminer votre substance du moment. Il convient donc de choisir son produit suivant sa convenance personnelle.

Sur le plan sanitaire, il importe de se référer au type de substance voire aux composantes que renferme le liquide du vapoteur. Dans cette perspective, plusieurs critères entrent en ligne de compte. Il y a lieu de vérifier le dosage du propylène glycol, le goût de l’arôme et après la quantité de vapeur qui se dégage après inhalation. Il est important de choisir un parfum ou un arôme que vous appréciez suffisamment pour ne pas très vite vous en lasser. Mieux, si vous avez des antécédents d’allergie à des substances particulières, il est préférable d’éviter tout arôme qui se rapproche de ces saveurs.

Choisir son liquide de vapotage suivant ses propriétés

La composition des liquides à vapoter est très variable. C’est la raison pour laquelle il faut miser sur un produit efficace et sain. Certaines substances sont même réputées pour faciliter la cure en raison de leurs propriétés spécifiques. En général, l’e-liquide est composé de propylène glycol issu de la glycérine végétale. Ils sont aussi composés d’arômes et d’agents additifs. Parmi les composantes additives on y retrouve souvent de l’alcool éthylique. Pour un fumeur régulier qui veut arrêter, il est conseillé de choisir momentanément des produits avec un taux élevé de propylène glycol pour pouvoir combler le manque. Vous pouvez vous en défaire et choisir un produit avec un taux moins élevé au fur et à mesure que vous constatez un meilleur contrôle de votre addiction.

Trouvez le bon dosage de nicotine

Si vous êtes un fumeur occasionnel, le mieux serait de choisir un produit dosé entre 3 à 6 mg/ml de nicotine et 6 à 12 mg/ml si vous êtes un fumeur régulier. Autrement, il faudrait choisir un produit dosé entre 12 à 16 mg/ml et diminuer au fur et à mesure en vous sevrant quelques fois. En cas de doute sur le dosage idéal, il est préférable de discuter directement avec votre vendeur.


Je choisis ma stratégie

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

Les bienfaits d'arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.