Pod, tube ou box : quel format d’e-cigarette choisir ?

Pod, tube ou box : quel format d’e-cigarette choisir ?

Pod, tube ou box : quel format d’e-cigarette choisir ?

Cette fois-ci, votre décision est prise : vous allez arrêter de fumer, ou du moins remplacer le tabac par la cigarette électronique. Mais si vous n’avez pas l’habitude de cet accessoire, vous risquez de vous retrouver perdu au moment de l’achat. En effet, il existe différents types d’e-cigarettes. Pour un vapotage serein, découvrez leurs particularités, avantages et inconvénients !

Le pod : l’accessoire à la mode

Comme tous les objets, la cigarette électronique est sujette aux effets de mode. Grâce à une série d’innovations technologiques, les pods, longtemps délaissés par les consommateurs, connaissent un regain de popularité. Leur spécificité : une cartouche pourvue d’une résistance, rechargeable ou jetable. Si vous êtes sensible à l’avenir de la planète, il va de soi que vous éviterez les cartouches jetables. De plus, une cartouche rechargeable vous donne plus de contrôle sur les saveurs. En effet, vous êtes libre de choisir et d’agrémenter arômes et dosages à volonté. Par contre, aucune option ne vous permet de modifier la puissance de l’appareil.

Les pods sont conseillés aux vapoteurs débutants pour deux raisons. D’une part, la vapeur produite est très légère. Pour bien en profiter, il faut inspirer plus longuement qu’avec les autres cigarettes électroniques. Si vous avez tendance à tousser, votre gorge appréciera ! D’autre part, les pods sont bien plus faciles à utiliser. Au départ, l’entretien, l’assemblage et le désassemblage d’une vapoteuse demande un peu d’expérience, donc autant se simplifier l’existence. Un inconvénient majeur, en revanche, est que la durée de vie de la batterie est assez réduite. Si vous êtes un vapoteur intensif, passez votre chemin !

La box : pour les gros vapoteurs

Si vous avez adopté la cigarette électronique depuis longtemps, vous savez que la batterie est le pire ennemi du vapoteur. En voyage ou en soirée, une panne ne peut signifier qu’une chose : l’achat, tant redouté, d’un paquet de cigarettes ! Une solution est de sortir avec deux appareils chargés, mais certains préfèrent se replier sur la box. Avec une box, vous disposez d’une grosse batterie. Vraiment grosse. Avec une dizaine d’heures d’autonomie ou plus, vous avez donc de quoi vapoter tranquille. Et pour davantage de contrôle sur votre consommation, la présence d’un écran est fréquente. Il vous permet de régler et d’affiner la puissance de votre e-cigarette selon vos goûts.

Le prix à payer pour cette autonomie est double. D’une part, votre appareil est aussi encombrant que lourd. Son confort et sa maniabilité en sont inévitablement impactés, et d’aucuns trouvent ce système vraiment incommode. D’autre part, on peut déplorer le manque d’élégance des box. Car, oui, il faut être honnête : on a l’air moins raffiné avec une vapoteuse de la taille d’une boite d’allumettes qu’avec un tube. Si vous avez l’habitude des pods, l’entretien vous semblera sans doute un peu compliqué au début. Changer la résistance demande davantage de manipulations de l’atomiseur, et vous aurez probablement tendance à vous retrouver avec du propylène glycol plein les doigts. Pas de panique : avec un peu d’expérience, vous résoudrez vite ces problèmes !

Les tubes : pour vapoter avec grâce

Le tube fonctionne sur le même principe que la box : atomiseur, résistance et batterie sont séparés, et l’entretien demande une certaine expérience. À l’inverse de la box, par contre, les tubes à cigarettes conservent la forme basique d’une cigarette traditionnelle, ce qui vous permet de maintenir la gestuelle délicate des fumeurs ordinaires. Le poids de l’objet s’en trouve très modéré, et les adeptes du raffinement préfèrent cette option qui associe confort et style. L’élégance a évidemment un prix. Déjà, la batterie ne vous suivra pas plus de quelques heures. En ce cas, il faudra impérativement prévoir de voyager avec deux cigarettes électroniques ou un chargeur. Concernant les réglages, votre marge de manœuvre est plus réduite qu’avec une box. Certains tubes proposent plusieurs préréglages, mais ils sont généralement limités en nombre.

Quel que soit le modèle que vous choisissez, la cigarette électronique reste votre meilleur allié pour le sevrage du tabac. Il vaut donc mieux opter pour un appareil qui vous convient parfaitement. De très nombreux liquides, aux arômes et teneurs en nicotine différents, sont disponibles, n’hésitez pas à les essayer.


Je choisis ma stratégie

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

Les bienfaits d'arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.