Guide pratique pour bien choisir sa cigarette électronique

Guide pratique pour bien choisir sa cigarette électronique

Guide pratique pour bien choisir sa cigarette électronique

Quand vous pensez au sevrage, vous n’avez plus de raison à faire marche arrière. Il vous est recommandé de tester la cigarette électronique. Des conseils sont nombreux à prouver les bienfaits de cette cigarette d’autant plus qu’elle n’affecte pas trop le budget. Avec les types et modèles de vapoteuses qui existent, votre soif d’avoir cette merveille sera vite assouvie. Le profil de votre e-cigarette est fourni par les informations et les détails que vous demandez. En outre, il existe des objets qui sont offerts en kit tout-en-un pour que vous ne soyez pas en manque de pièce de rechange. Le choix dépend donc de plusieurs critères.

Conception de la cigarette électronique

Depuis quelques années déjà, on voit apparaître sur le marché, la cigarette électronique. Elle est conçue pour faire disparaître l’accoutumance à la cigarette classique qui engendre de sérieuses maladies. Elle fonctionne à l’aide de composants qui ne provoquent rien de grave. Alimentée par une énergie électrique, elle est rechargeable pour garder son autonomie pendant un certain laps de temps. Une cigarette électronique est schématiquement composée de 3 parties distinctes ayant chacune une fonction adéquate.

Il y a d’abord la batterie qui sert de source d’alimentation en énergie pour que le vapotage se passe à merveille. Bien que la batterie ne soit pas l’élément central, de nombreux modèles de cigarette électroniques en sont pourvus. Elle contient le bouton d’allumage et d’extinction de la vape. Puis, il y a le réservoir qui est considéré également comme l’une des parties constituantes de l’e-cigarette. Il sert donc à contenir le liquide nécessaire au vapotage. À sa base se trouve le système de vissage pour le relier à la batterie. On y trouve un système d’entrée d’air réglable à volonté.

Enfin, le dernier des principaux composants est la résistance qui n’est autre que le fil en métal relié au coton pour produire la vapeur au contact du liquide. Le remplacement régulier de cette pièce est nécessaire pour que la vape reste performante. Cela dit, lisez cet article pour tout savoir à propos de la cigarette électronique et notamment pour faire le bon choix en la matière.

Le choix en fonction de l’autonomie de la batterie

Comment peut-on arriver à définir l’autonomie de la batterie ? Vous pouvez l’évaluer en fonction de la fréquence de l’utilisation de votre e-cigarette. Au moins, vous avez une estimation approximative de votre instrument. D’autres détails entrent en ligne de compte pour connaître la tendance suivant la durée des aspirations. On constate également que l’atomiseur ou le clearomiseur fait partie des éléments qui permettent d’avoir une notion sur cette autonomie.

Pour se rapprocher de la réalité, les professionnels font usage de calculs plus ou moins complexes. Il s’agit entre autres d’un procédé qui se base sur la capacité de la batterie si la tension est régulée ou variable. Vous pouvez vous-même procéder au calcul suivant les instructions données grâce aux lois de la physique. Les données sont fournies approximativement en fonction des chiffres qui sont en votre possession. Cela dit, une utilisation de la batterie d’environ 6 heures est affichée pour vous offrir l’autonomie réelle. Tout dépend certes des modèles que vous utilisez. Néanmoins, elle est un indice de choix pour vous procurer de la cigarette électronique, comme vous constatez chez d’autres éléments.

L’atomiseur comme critère de choix privilégié

Si l’atomiseur est considéré comme la partie de la cigarette électronique pour affirmer le choix, c’est qu’on tient beaucoup sur son importance. Sans lui, même le kit e-cigarette n’a pas sa raison d’être. C’est la partie qui se compose de plusieurs éléments ayant tous leur rôle respectif. En effet, la cigarette se dote d’un embout pour faciliter l’aspiration. Vous pouvez choisir suivant les différents modèles sur le marché. Cet embout est connu également sous l’appellation de drip tip. Il entre en contact direct avec la bouche du vapoteur. Un tube achemine la vapeur à partir du réservoir vers l’embout pour être inhalé.

Aussi, le clearomiseur ne peut fonctionner sans la résistance qui mérite d’être remplacée quand on constate qu’il est en mauvais état. Elle est reliée au réservoir contenant l’e-liquide. Lors de l’allumage de la cigarette au moyen du bouton réservé à cet effet, c’est toujours la résistance qui entre en action. Tous ces éléments sont reliés entre eux suivant une logique d’installation. Le réglage d’entrée d’air est obtenu par le système d’aération : l’airflow. En somme, le choix sur la cigarette électronique est fonction de ces nombreux éléments.

Choisir un réservoir à grande capacité

Le réservoir de la cigarette électronique varie d’un modèle à un autre suivant leur capacité à contenir le liquide. Bien entendu, si sa contenance est réduite, il ne peut qu’attendre pour être rempli à intervalle de temps réduit. Pour un atomiseur doté d’un grand réservoir, il est servi moins souvent. L’aspect esthétique est déterminant avec la capacité du réservoir. Il est important d’avoir un diamètre de batterie qui serait adapté à l’atomiseur. Votre attention peut être attirée sur le meilleur matériau pour le réservoir. Le pyrex est le plus intéressant, car il ne peut subir aucune corrosion provenant du liquide utilisé avec la résistance. Ce verre est donc le meilleur choix pour ceux qui veulent avoir une e-cigarette qui dure avec le temps. Ils sont vendus en kit e-cigarette pour ne pas donner des ennuis aux vapoteurs.

Par contre, si vous êtes en fréquents déplacements, un réservoir en plastique est nécessaire qui résiste aux éventuels chocs. Le risque d’avoir un réservoir qui se brise n’est pas probable. Au cas où vous souhaitez votre réservoir en verre, il vous est conseillé d’utiliser une bague en silicone pour le couvrir. Le réservoir est entouré dans son ensemble pour éviter les éventuels bris et cassures en cas de chocs brutaux.

La taille et la fonctionnalité de la batterie

Généralement, une batterie est plus imposante quand elle possède une grande taille. Sa longueur et son diamètre sont importants. Mais la forme est plus caractéristique : une batterie de forme cylindrique existe tout comme celle qui prend la forme de box. L’utilisation de cet élément est simple pour de nombreux modèles de cigarette électronique. On peut actionner un seul bouton pour allumer la cigarette ; pour l’éteindre, vous appuyez sur le même bouton et tout est prêt. Il y a aussi une bague qui permet de régler la tension variable. Mais la batterie peut être remplacée quand elle a été 300 fois rechargée. La raison est que l’accumulateur n’est pas remplaçable bien qu’on peut le démonter facilement.

Si vous choisissez les batteries de type box, leur format carré ou parfois rectangulaire est aussi attractif. Avec leur écran LED, on se permet de voir les informations qui y sont affichées, qu’elles soient importantes ou non. On peut lire les chiffres indiquant la valeur de la résistance, de la tension ou de la puissance de la batterie. Il en est de même pour son autonomie. En outre, les batteries carrées sont dotées de boutons de réglage pour les différentes modifications que vous voulez faire à partir des menus affichés à l’écran.


Je choisis ma stratégie

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

Les bienfaits d'arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.