Comment éviter les dents jaunâtre dès son plus jeune âge ?

Comment éviter les dents jaunâtre dès son plus jeune âge ?

Saviez-vous que, bien que le jaunissement des dents soit une tendance naturelle du vieillissement, ce problème peut survenir à n’importe quel stade de la vie ? Si l’on considère que les principales causes de jaunissement des dents sont cumulatives, la logique est simple : plus tôt un traitement est mis en place, meilleurs seront les résultats.

La bonne nouvelle est qu’avec l’adoption de certains soins dès le plus jeune âge, il est possible de retarder le jaunissement, ce qui permet de garder un beau sourire sain beaucoup plus longtemps !

Ainsi découvrez des conseils à la fois simples et extrêmement précieux, qui vous aideront certainement à prendre soin du sourire de toute la famille.

Éviter les aliments trop acides ou pigmentés

En général, les aliments très acides ou pigmentés jaunissent peu à peu les dents. Et cela se produit, bien sûr, surtout lorsque vous consommez ces aliments en excès.

La meilleure chose à faire est de réduire la consommation. Mais êtes-vous prêt à réduire les tasses de café, de soda et les jus plus sombres ? Essayez également de gérer la consommation de vin, de thé, de sauce soja, de sauce tomate, de ketchup, de vinaigre balsamique et de chocolat, ainsi que d’autres produits riches en sucre raffiné. Pensez-vous pouvoir le faire ?

En pratique, comme au moins certains de ces aliments font généralement partie de la vie quotidienne de la plupart des Brésiliens, le retrait complet du régime alimentaire devient un peu difficile. Ne vous découragez pas, il existe bel et bien des mesures qui peuvent minimiser les dégâts ! Consultez-les dès maintenant :

Il convient toutefois de souligner que la nourriture n’est pas la seule responsable de la jaunisse des dents, vous voyez ? Certains médicaments, selon la façon dont ils sont utilisés, assombrissent également les dents.

Cela, bien sûr, sans parler de la cigarette ! Dans ce cas, ce sont les métaux lourds et la nicotine présents dans les cigarettes qui sont responsables des taches et de la décoloration progressive des dents. Pour cette raison, l’idéal est toujours d’arrêter complètement de fumer.

Intransigeant en matière d’hygiène bucco-dentaire

En matière de santé dentaire, la prévention est le meilleur traitement. Il est donc essentiel de maintenir une hygiène bucco-dentaire en règle en se brossant les dents au moins 3 fois par jour. Mais attention : la qualité du brossage est plus importante que la quantité, d’accord ?

Surtout avant le coucher, complétez le nettoyage avec le fil dentaire. N’oubliez pas non plus de nettoyer votre langue, qui a tendance à accumuler un lit blanc – appelé saburra. Composé de cellules buccales floconneuses, de bactéries et de mucus. Le saburra est l’une des principales causes de la mauvaise haleine et peut contribuer à l’augmentation des microorganismes dans la bouche, entraînant le jaunissement des dents.

Il convient également de mentionner que, aussi important que soit le brossage des dents après les repas, il est recommandé d’attendre quelques minutes pour que la salive remplisse son rôle, en équilibrant le pH et en réduisant l’acidité de la bouche. Une demi-heure, c’est déjà bien !

Attention à l’utilisation de pâtes de blanchiment

Mais avant de choisir un dossier de blanchiment, il est important de consulter un dentiste, un professionnel qui est en mesure de vous guider correctement. La différence est que ces produits sont généralement plus abrasifs, ce qui nécessite un brossage plus soigneux pour ne pas endommager l’émail des dents.

Il convient également de mentionner ici que ces produits ne sont pas des alternatives de traitement. Par conséquent, si les dents ont atteint un niveau élevé d’assombrissement, seul le blanchiment peut être inversé, soit en restituant la couleur originale, soit en s’en approchant le plus possible.

Consulter régulièrement le dentiste

Dans la pratique, quelle que soit l’importance que vous accordez à votre hygiène bucco-dentaire et à votre alimentation, il est toujours indispensable de consulter régulièrement un dentiste. En plus de faire un nettoyage beaucoup plus profond, seul ce professionnel est capable de vraiment évaluer votre santé bucco-dentaire, et même d’analyser si un traitement est nécessaire.

Ce nettoyage spécialisé élimine le tartre et la plaque bactérienne, qui sont également responsables de la jaunisse des dents, en plus d’autres problèmes tels que la carie et la mauvaise haleine. Vous vous engagez à être consulté tous les 6 mois ?

En ce sens, il est certainement intéressant d’investir dans un bon plan dentaire pour permettre des rendez-vous sans maux de tête, et faciliter tout traitement sans avoir à déséquilibrer le budget familial !

Investir dans un traitement approprié

Enfin, si vous voulez revenir sur des dents jaunies ou éviter un assombrissement supplémentaire, sachez que l’alternative est le blanchiment des dents. Cette procédure peut être effectuée au cabinet du dentiste ou par une méthode domestique, mais sous la supervision du professionnel.

La méthode laser, réalisée en séances au bureau, donne des résultats plus rapides. En effet, outre le laser, on utilise un gel à forte concentration d’agent blanchissant.

Déjà à la maison, vous devez utiliser un moule en silicone personnalisé, fabriqué en laboratoire, avec un gel blanchissant moins agressif. Ici, la durée d’utilisation quotidienne peut varier entre 30 minutes et 8 heures, selon le degré de jaunissement des dents et la concentration du produit utilisé. Ce temps sera déterminé par le dentiste.

Il est également assez courant de choisir une approche mixte, combinant les 2 techniques. Ainsi, la procédure effectuée par le dentiste, au cabinet, est complétée par l’utilisation de produits à domicile, ce qui améliore les résultats du blanchiment clinique.

À la maison ou au bureau, il est important de se rappeler que le traitement doit toujours être guidé par un dentiste. Sans une surveillance adéquate, la méthode domestique peut endommager l’émail des dents, ce qui en détériore la structure. Il est essentiel de ne pas mettre en danger votre santé bucco-dentaire.


Je choisis ma stratégie

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

Les bienfaits d'arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.