Comment arrêter le tabac avec l’e-cigarette ?

Comment arrêter le tabac avec l’e-cigarette ?

Se débarrasser de la cigarette n’est pas une chose facile. La plupart passent, en général, par la période de “manque” avec des phénomènes d’anxiété et d’irritations qui sont courants. Cela est dû à la dépendance à la nicotine. Découvrez comment soulager les symptômes de sevrage.

Les symptômes physiques de sevrage

Comme avec toute autre drogue, les symptômes de sevrage peuvent se produire pendant le sevrage. Celles-ci sont principalement dues au fait que le corps humain s’est trop habitué à ces substances. Cependant, les effets négatifs de cette purification se produisent très individuellement et sont généralement terminés après un court laps de temps. Très souvent, les personnes concernées souffrent de troubles du sommeil en raison du sevrage soudain de la nicotine. En outre, on observe parfois une augmentation de l’appétit, qui s’accompagne souvent d’une prise de poids. Dans ce cas, vous devez veiller à ce que l’alimentation ne devienne pas une substance créant une dépendance.

Les symptômes de sevrage psychique

Vous ne devez jamais sous-estimer l’aspect de la dépendance mentale si vous jouez avec l’idée d’arrêter de fumer. Car il n’y a de solution que lorsqu’il y a une volonté, il y a un moyen. Pour rompre avec les mauvaises habitudes, il faut d’abord une forte volonté. Comme le sevrage est naturellement associé au stress, certains fumeurs réagissent plus “violemment” à leurs entourages pendant la phase d’arrêt. Cela peut être attribué à une agitation et une nervosité intérieures. En outre, certains anciens fumeurs souffrent de dépression ou de difficultés de concentration.

Soulager les symptômes de sevrage avec la cigarette électronique

Si vous voulez arrêter de fumer, mais ne voulez pas renoncer à l’effet de la nicotine, alors les e-cigarettes modernes avec des liquides à base de nicotine peuvent être une réelle possibilité pour cela. Cela vous permet non seulement d’obtenir la dose “nécessaire”, mais aussi de vous récompenser de la sensation que procure le tabagisme. Comme les e-cigarettes imitent la fumée au moyen de vapeur et que vous pouvez les tenir à la main, les rituels fixes peuvent être mieux poursuivis. Par exemple, avec une e-cigarette, vous ne devez pas renoncer à la nicotine après un bon repas. Ce n’est bien sûr pas le cas pour d’autres options de sevrage, comme le patch à la nicotine. Si vous décidez d’acheter une e-cigarette et un liquide à la nicotine correspondant, vous trouverez un large choix de produits correspondants dans notre boutique.

Les cigarettes électroniques peuvent être consommées presque partout. Cela signifie que dès que l’envie de fumer se fait sentir, vous pouvez facilement la satisfaire avec les versions électriques. De nombreuses personnes sont aidées par la distraction pendant cette phase. Les activités sportives en plein air sont parfaitement adaptées, mais bien sûr une simple promenade dans le parc peut aussi suffire. Si vous êtes propriétaire d’un chien, vous devrez bien sûr emmener votre animal à l’extérieur à intervalles réguliers.

Vous pouvez utiliser cette propriété pour la phase de sevrage sans grand effort. Dès que vous ressentez les premiers signes de symptômes de sevrage, aussi latents soient-ils, vous devez emmener le chien faire une promenade. Non seulement vos désirs seront secondaires, mais l’animal sera également très reconnaissant de cet exercice supplémentaire. Si des promenades régulières ne sont pas possibles, par exemple en raison de la situation professionnelle, de nombreux anciens fumeurs ne jurent que par le chewing-gum. Cette méthode a l’avantage de calmer les personnes concernées et de permettre une concentration accrue. Cela élimine deux des symptômes de sevrage les plus courants en même temps.

Faut-il éviter les autres fumeurs ?

Il est difficile de répondre à cette question de manière généralisée, car chaque personne traite différemment les dépendances et les séductions qui y sont associées. En principe, on peut toutefois dire que si vous ne vous sentez plus à l’aise parmi les autres fumeurs, par exemple à cause de l’odeur, vous ne devez bien sûr pas continuer à vous tenir debout avec vos collègues fumeurs, comme c’est peut-être le cas habituellement. Cependant, vous faites peut-être partie de ces personnes qui ne sont pas lésées par la compagnie d’autres fumeurs parce que vous avez suffisamment de force intérieure pour arrêter de fumer.

Sans fumée et sans symptômes de sevrage

Arrêter de fumer n’est pas toujours facile, surtout au début. Les personnes concernées souffrent souvent de symptômes de sevrage physiques et psychologiques. Si vous ne voulez pas renoncer complètement à la nicotine, la consommation de tabac liquide contenant de la nicotine dans une e-cigarette est une merveilleuse alternative aux cigarettes conventionnelles. Ils peuvent être consommés à tout moment, dès l’apparition des symptômes de sevrage, et presque partout. En outre, vous pouvez soulager les symptômes en vous distrayant et/ou en faisant de l’exercice au grand air.


Je choisis ma stratégie

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

Les bienfaits d'arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.