Tabac et rechute

Tabac et rechute

Tabac et rechute

Réfléchissez à ce qui est arrivé juste avant que vous vous remettiez à fumer, identifiez les facteurs déclencheurs ou les problèmes que vous avez rencontrés peu avant et refaites-vous un plan d’actions qui tienne compte de ces facteurs pour arrêter à nouveau de fumer.

Comment ne pas rechuter après avoir arrêté de fumer ?

Voici quelques conseils pour gérer les écarts de parcours :

Que faire si je refume après avoir décider d’arrêter de fumer
  • Prenez conscience que c’est une petite erreur de parcours. Cela ne fait pas de vous un gros fumeur à nouveau.
  • Ne soyez pas trop dur envers vous-même. Une erreur ne fait pas un échec complet. Cela ne veut pas dire que vous n’êtes pas capable d’arrêter définitivement de fumer.
  • Ne soyez pas non plus trop indulgent envers vous-même. Ne vous dites pas : « Ca y est j’ai échoué, à ce compte là autant fumer le reste du paquet de cigarettes ». Il est important que vous reveniez tout de suite sur votre ligne de conduite initiale et que vous vous rappeliez de votre objectif: plus aucune cigarette.
  • Trouvez le facteur déclencheur. Quel est l’événement précis qui vous a fait remettre à fumer? Méfiez-vous de ce facteur déclencheur et décidez maintenant de la façon dont vous allez le gérer si il se représente à vous.
  • Apprenez de votre expérience. Qu’est-ce qui vous a aidé le plus à tenir le coup pendant que vous ne fumiez pas? Assurez-vous d’en être proche ou de refaire la même chose lors de votre prochaine tentative pour arrêter de fumer.
  • Utilisez vous un médicament ou un complément pour vous aider à arrêter? N’arrêtez pas de le prendre après une ou deux cigarettes, cela vous aidera à revenir plus rapidement vers une vie sans tabac.
  • Allez voir votre médecin ou un professionnel de santé. Il peut vous aider à vous motiver pour arrêter de fumer

 Voici quelques conseils à suivre pour éviter la rechute :

  • Évitez l’alcool. Si l’alcool vous donne envie de fumer une cigarette, restez-en aux boissons non alcoolisées à la place.
  • Restez à l’écart des autres fumeurs. Etre dans un environnement enfumé peut vous donner envie de fumer.
  • Trouvez un autre moyen de surmonter votre déprime. Il existe de nombreuses manières autre que fumer pour améliorer votre humeur.
  • Trouvez d’autres moyens de vous relaxer. Plutôt que de fumer quand vous avez besoin de vous relaxer, essayez de gérer votre stress de façon productive en faisant autre chose (sport, lecture, appeler un ami…)
Articles similaires

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.