L’homéopathie agit sur l’envie de tabac et l’anxiété

L’homéopathie agit sur l’envie de tabac et l’anxiété

Le tabac sous toutes ses formes est nocif pour la santé. Il génère d’importants dégâts aussi bien au niveau de vos poumons que votre cœur. De plus, le tabagisme chronique peut entraîner des complications et vous rendre sujet à des maladies graves. Si vous êtes à la recherche d’une solution pour arrêt de tabac, l’homéopathie sera une excellente option à envisager. Ce type de traitement naturel est également recommandé pour les personnes sujettes à de l’anxiété qui est un sentiment général d’appréhension ou de peur.

L’homéopathie, c’est quoi ?

L’homéopathie est un système de guérison sûr, doux et naturel qui aide votre corps à soulager les symptômes, à se rétablir et à améliorer votre état de santé général. Il est extrêmement efficace et peut être utilisé chez les très jeunes enfants. Comme elle est conçue à partir de substances naturelles, ce type de traitement ne présente pas des effets secondaires. Les médicaments homéopathiques sont disponibles au comptoir dans les épiceries, les pharmacies, les magasins d’aliments naturels, les pharmacies homéopathiques et en ligne.

L’homéopathie et le tabagisme

Il existe une vaste gamme de solutions pour que la personne recherchant de l’aide pour arrêter de fumer. Les remèdes homéopathiques sont très efficaces pour supprimer de façon permanente le besoin de tabac et ses effets secondaires.
L’homéopathie est sûre et fiable dans le traitement du sevrage à la nicotine et au tabac. Il peut réduire le besoin de nicotine. Les facteurs physiques et psychologiques à l’origine du besoin impérieux de tabac peuvent varier d’une personne à l’autre. Il existe de multiples stimuli qui peuvent déclencher une soif de tabac chez les personnes. Certains signes de sevrage à la nicotine comprennent les sautes d’humeur, la dépression, la prise de poids, l’insomnie, les maux de tête, la nervosité et l’anxiété. L’homéopathie peut vous aider à contrer ces déclencheurs et à vous mettre sur la voie d’une vie sans fumée.

L’homéopathie et anxiété

L’anxiété constitue la catégorie la plus répandue de troubles de la santé mentale dans la société actuelle. On la remarque généralement chez les anciens fumeurs ou ceux qui sont en cours d’arrêt de tabac. Le meilleur moyen de faire face à ce genre de troubles psychologiques est de recourir à l’homéopathie. L’homéopathie est efficace car il s’agit d’une pratique de médecine holistique qui traite la personne dans son ensemble et s’attaque ainsi aux problèmes sous-jacents qui entraînent le stress. L’homéopathie reconnaît le caractère unique de chaque individu et la traite en conséquence.
En homéopathie, il est de la plus haute importance d’identifier les facteurs d’anxiété et les diverses réactions à ces derniers, car les symptômes se manifestent le plus souvent lorsqu’on est exposé à une force externe plus puissante que son système immunitaire et sa vitalité interne.

Quelques médicaments homéopathiques :
Si vous êtes anxieux et vous souhaitez essayer l’homéopathie, voici quelques traitements que vous pouvez essayer.
– Ignatia est un médicament souvent utilisé pour soulager l’anxiété liée au manque de tabac et il est souvent associé à de l’excitabilité et à une hypersensibilité sensorielle marquée.
– Le Plantago est spécifié pour le nicotinisme, sa variété naturelle avait créé une aversion pour le tabac. Lorsque les patients se plaignent de dépression, d’insomnie, de constipation, de douleur aux yeux et de mauvaise humeur, cela peut indiquer la nécessité de l’utiliser.
– Et enfin le tabacum est administré à ceux qui souffrent de nausées, de vomissements, de mal des transports, d’indigestion, d’hypertension, de confusion et de manque de concentration, car ils aident à éliminer les toxines véhiculées par le tabac.

Il faut bien cependant noter les médicaments homéopathiques ne doivent pas bien sûr être pris sans la consultation ou l’avis d’un médecin.


Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.