Les raisons d’arrêter de fumer pour les jeunes et les adolescents

Les raisons d’arrêter de fumer pour les jeunes et les adolescents

Les raisons d’arrêter de fumer pour les jeunes et les adolescents

Si tu t’es mis à fumer, il se peut que ce soit pour faire comme les autres jeunes du groupe auquel tu appartiens. Cependant, quelle que soit la raison pour laquelle tu aies commencer à fumer, il existe de nombreuses bonnes raisons d’arrêter.

  • Tu te sentiras davantage en contrôle de ta vie après avoir arrêter de fumer
  • Tu auras une meilleure apparence. Tes habits, tes cheveux et ton haleine auront une meilleure odeur et tes dents seront plus blanches. La plupart des jeunes reconnaissent d’ailleurs qu’ils préfèrent sortir et embrasser quelqu’un qui ne fume pas.
  • Regarde combien tu dépenses chaque semaine, chaque mois, chaque année en cigarettes. Tu ne t’es jamais demandé ce que tu pourrais faire d’autre avec tout cet argent? (voyage, console de jeux, vêtements…)
  • Le tabac risque de te faire prendre du poids. L’activité physique et le sport sont une bien meilleure façon de contrôler son poids et cela te donnera un meilleur tonus musculaire. Certaines personnes reconnaissent même avoir perdu du poids après avoir arrêter de fumer parce qu’elles sont devenues plus actives.
  • Si tu arrêtes de fumer, tu te sentiras moins fatigué ou essouflé après une activité physique.
Articles similaires

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.