La sophrologie fait appel à l’imaginaire pour arrêter de fumer

La sophrologie fait appel à l’imaginaire pour arrêter de fumer

Il y a énormément de fumeurs aujourd’hui. Des filles, et des femmes de tous âges, jeunes et grands. Malgré le fait qu’ils savent très bien tous les dégâts que causent le tabac, ils continuent malgré tout, et c’est vraiment très triste. Mais pourquoi tant de gens fument-ils ? Pour décompresser, pour planer un coup, pour chasser le stress, selon eux. Les jeunes fument pour être comme les autres, pour se croire importants ou « cool ». Mais cette pratique est dévastatrice. Non seulement elle abîme gravement la santé, mais en plus elle tue non seulement le fumeur mais aussi leurs proches. C’est horrible les dégâts que le tabac cause mais c’est horrible également de voir que beaucoup ne veulent pas changer. C’est vrai que

De l’aide pour aider les fumeurs

Déjà, une première étape à franchir pour un fumeur qui veut arrêter le tabac c’est sa volonté d’arrêter. Il doit aussi réellement rechercher de l’aide pour arrêter. Ce sera déjà un bon début d’accepter de l’aide. N’oublions surtout pas qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort. Et gardons également à l’esprit que le fumeur est pris dans un engrenage, dans une addiction. Ce sera bien difficile pour lui d’arrêter le tabac, mais comme on a vu plus haut, ce n’est pas une chose impossible. Il faut bien que les proches du fumeur à aider soient patients et endurants. S’approcher de personnes qui ont réussi à s’affranchir du tabac peut également être un soutien parce que ces personnes peuvent comprendre et encourager le fumeur à vraiment arrêter. Parlons de quelques méthodes pratiques visant à l’arrêt du tabac.

L’homéopathie

Qu’est-ce que l’homéopathie ? Il s’agit aussi d’un traitement à base de plantes naturelles, qui peut aider à l’arrêt du tabac. Comment? L’homéopathie peut en quelque sorte aider à maîtriser l’envie de replonger dans le tabac et aide également à être moins anxieux. Elle n’a pas beaucoup d’effets secondaires, ce qui peut rendre ce traitement intéressant. Pour un programme anti-tabac, un patient aura à prendre des granulés de 4 à 15 CH. Pendant un ou deux mois, un patient devra prendre environ trois granulés, notamment du médicament Argentum Nitricum 15 CH qui aide au sevrage. En effet,c’est un traitement suiittz xlnfdd l’irritabilité ainsi que le nervosité. Ce sont ces deux facteurs en général qui amènent une personne à récidiver dans le tabac. Il y a aussi le médicament Gelsemium 15 CH qui aide à ne pas tomber dans l’abattement, dans la dépression. Beaucoup de traitements homéopathiques sont envisageables pour l’arrêt du tabac.

La sophrologie

Qu’est-ce que la sophrologie ? Il s’agit d’une méthode de soins pour lutter contre le tabac et qui appelle tout simplement à l’imaginaire et la relaxation. On ne parle pas du tout ici d’hypnose. La sophrologie demande juste au fumeur de se relaxer, ne pas totalement s’endormir, mais se détendre et se laisser faire. Il doit juste avoir une respiration calme et régulière et partir en voyage. Celui qui pratique la sophrologie, donc un sophrologue, va demander au patient de penser à des choses, des images positives comme un jardin magnifique avec de l’air pur, voir son corps se purifier de toute impureté par exemple.

L’objectif de la sophrologie est de modifier l’inconscient en quelque sorte pour qu’il n’ai plus envie ni « besoin » de fumer. Il faudra peut-être prendre quelques séances pour arrive à bout, mais ce pourrait être une méthode qui marche. La sophrologie peut même aider une personne à détester le tabac et passer à l’arrêt définitif du tabac. Avec de la volonté et un bon accompagnement, il est peut être possible d’arrêter de fumer. Ce sera alors une victoire.


Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.