Gérer son envie de fumer après avoir arrêté

Gérer son envie de fumer après avoir arrêté

Gérer son envie de fumer après avoir arrêté

Comment gérer son manque et son envie de fumer après avoir arrêter de fumer ? Vos envies de fumer vont aller et venir, alors si vous êtes tentés d’en allumer une, souvenez-vous que l’envie va finir par passer et essayez de tenir bon. Si votre sensation de manque est trop forte, il est temps de ressortir votre plan d’actions stratégiques pour lutter contre cette envie de fumer. Avoir un plan d’actions préparé à l’avance vous aidera à mieux gérer vos envies de fumer.

Préparez le jour où vous allez arrêter de fumer
Rappelez-vous pourquoi vous avez arrêté de fumer Concentrez-vous sur les raisons qui vous ont fait abandonner la cigarette, comme par exemple les effets bénéfiques sur votre santé, une meilleure apparence de vous-même, l’argent que vous allez économiser ou encore une meilleure estime de soi.
Changez-vous les idées L’idée est de diriger votre attention sur autre chose que votre envie de fumer du moment. Faites la vaiselle, des mots croisés, prenez une douche ou appelez un amis. Peu importe l’activité pourvu qu’elle vous empêche penser au tabac et à vos cigarettes.
Restez actif Allez faire une promenade, faites de l’exercice (pompes, abdominaux) ou des étirements ou bien allez faire un petit tour en courant. Cela vous aidera à évacuer la tension du moment.
Brossez-vous les dents La sensation d’avoir une bouche et des dents propres peut aider à se débarasser de l’envie de fumer.
Buvez de l’eau Buvez lentement un grand verre d’eau froide. Cela vous aidera non seulement à surmonter l’envie de fumer mais aussi à minimiser les symptômes de la dépendance à la nicotine en restant hydraté.
Trouvez un substitut oral Le fait d’avoir quelque chose dans la bouche pour remplacer la cigarette peut faire passer l’envie de fumer. Par exemple, un chewing-gum ou un bonbon.
Essayez de vous relaxer Faites quelque chose qui va vous calmer et vous relaxer, comme prendre un bon bain chaud, méditer, lire un livre ou pratique des exercices de respiration profonde.
Sortez-vous des situations qui vous donnent envie de fumer Peut-être que sur le moment, votre envie de fumer provient de l’endroit où vous êtes ou de ce que vous êtes en train de faire. Un changement d’air peut faire toute la différence.
Allumez autre chose que votre cigarette Allumez une bougie ou de l’encens à la place de votre cigarette.
Faites-vous plaisir Trouvez-le moyen de vous félicitez de vos victoires quand vous surmontez vos envies de fumer. Faites-vous plaisir afin de rester motivé.
Articles similaires

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.