E-liquide pour cigarette électronique : composition et ingrédients

E-liquide pour cigarette électronique : composition et ingrédients

E-liquide pour cigarette électronique : composition et ingrédients

Depuis l’avènement des cigarettes électroniques, le nombre d’utilisateurs augmente de plus en plus. Et pour cause ! Cet appareil composé d’un clearomiseur, d’une batterie et de l’e liquide est la solution idéale pour permettre à un fumeur d’arrêter le tabac L’élément qui fait toute la différence dans ce gadget est l’e-liquide qui permet au fumeur d’avoir la sensation de fumer et qui permet aussi d’obtenir de la vapeur. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon sur la composition et les ingrédients de ce liquide pour e-cigarette.

De quoi est composé un e-liquide ?

Le eliquide permet de produire la vapeur de la cigarette électronique. Autrement, si vous n’avez pas ce liquide dans votre cigarette électronique, vous ne pourrez pas vapoter. Afin de mieux comprendre le rôle de cet élément dans le vaporisateur, il est important de se pencher sur la composition du liquide pour cigarette électronique.

La composition du e liquide est assez simple puisqu’il s’agit de produits assez connus et qu’on utilise couramment. Il s’agit de : l’eau, du propylène glycol, de la nicotine à faible dose et des arômes naturels ou encore des arômes alimentaires. Tous ces ingrédients sont simples à trouver et ont une action extrêmement moins dangereuse que les composants d’une cigarette traditionnelle.

Par conséquent, il est même possible pour les consommateurs de fabriquer leur propre e-liquide vu que la liste des ingrédients à utiliser est simple et facile à trouver. Toutefois, il existe sur le marché des déclinaisons de chaque ingrédient en fonction de la base qui a été utilisée et de l’origine des liquides. Par conséquent, il est même possible d’obtenir un eliquide bio en fonction des composants utilisés.

Fonctionnement du liquide avec le vaporisateur

La composition de ce liquide de cigarette électronique permet d’aboutir à la vaporisation des ingrédients grâce au phénomène de chauffe. En effet, une fois que l’utilisateur a introduit le liquide pour cigarette électronique dans le réservoir, une résistance à mèche se charge du chauffage de la solution.

Au niveau de la cigarette traditionnelle, il s’agit d’un phénomène de combustion qui crée une fumée épaisse et toxique tandis qu’au niveau du vaporisateur le phénomène est totalement différent. La vaporisation dans la cigarette électronique crée plutôt une vapeur fine inodore et non toxique pour l’entourage du vapoteur.

Avantages du liquide pour la cigarette électronique

Le premier rôle du liquide de cigarette électronique est de permettre à l’utilisateur de vapoter. C’est grâce à lui que le fumeur ressent les mêmes effets qu’avec une cigarette traditionnelle sans pour autant être exposé aux éléments toxiques de cette dernière.

Ensuite, il permet aussi à l’utilisateur de réussir son sevrage tabagique. Grâce à la concentration variable de nicotine dans ce mélange liquide, le vapoteur peut contrôler son sevrage et améliorer son état de santé ainsi que celui de son entourage.


Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.