Les dangers du tabac et ses effets sur la santé

Les dangers du tabac et ses effets sur la santé

Les dangers du tabac et ses effets sur la santé

Les effets du tabac sur la santé sont sont le principal danger de la cigarette. Fumer a des conséquences graves sur tous les organes vitaux et la moitié des fumeurs meurt généralement d’une maladie liée au tabac.

Tabac et cancers

Pratiquement tous les fumeurs savent que le tabac peut provoquer un cancer des poumons, mais peu d’entre eux savent qu’il qu’il peut aussi être à l’origine d’autres cancers comme:

  • le cancer de la bouche
  • le cancer du nez
  • le cancer des sinus
  • le cancer de la gorge
  • le cancer du larynx
  • le cancer de l’oesophage
  • le cancer de la vessie
  • le cancer des reins
  • le cancer de l’estomac
  • la leucémie myéloïde aigüe

Tabac et maladies pulmonaires

Fumer augmente le risque d’apparition de maladies du poumon comme l’emphysème pulmonaire ou les bronchites chroniques. Ces maladies pulmonaires rendent la respiration difficile et sont habituellement regroupées sous le nom de broncho-pneumopathie chronique obstructive. Ces maladies empirent avec le temps et elles peuvent provoquer de nombreuses complications en plus de l’insuffisance respiratoire: complications neurologiques, complications cardiovasculaires ou complications musculaires. La pneumonie fait aussi partie des maladies pulmonaires provoquées par le tabagisme.

Crises cardiaques, accident vasculaire cérébrale et maladies artérielles

Les fumeurs présentent deux fois plus de risques de mourir d’une crise cardiaque que les non fumeurs. Fumer est également un facteur aggravant dans le risque d’apparition des accidents vasculaires cérébraux comme la rupture d’anévrisme par exemple. Le tabac peut aussi provoquer un anévrisme de l’aorte abdominale qui provoque généralement un décès lorsque l’anévrisme se rompt (cette forme d’anévrisme apparaît généralement après 60 ans).

Tabac et problèmes de santé divers

Fumer n’a pas uniquement des conséquences graves sur l’appareil respiratoire, cela peut aussi provoquer d’autres maladies sur d’autres organes:

  • Troubles de la vision: en contribuant au vieillissement accéléré de la rétine, fumer augmente le risque de cataracte et peut rendre à moitié aveugle.
  • Vieillissement accéléré de la peau (apparition de rides)
  • Mauvaise haleine
  • Maladies des gencives: gingivites
  • Maladies des dents: pertes dentaires
  • Ongles jaunes

Espérance de vie réduite

Chez les hommes, les fumeurs ont une espérance de vie réduite de 13.2 années par rapport aux non fumeurs. Chez les femmes, les fumeuses ont une espérance de vie réduite de 14.5 années par rapport aux non fumeuses. Si vous arrêtez de fumer avant 50 ans, vous diminuez de moitié les risques de mourir d’une maladie liée au tabac dans les quinze années qui suivent. Vous avez tout à gagner à arrêter de fumer:

  • Amélioration rapide de votre bien-être: amélioration du goût et de l’odorat
  • Espérance de vie plus élevée
  • Diminution des risques de cancers, de crises cardiaques et de maladies pulmonaires
Articles similaires

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.