Comment arrêter de fumer ?

Comment arrêter de fumer ?

Comment arrêter de fumer ?

Avoir un plan d’actions solides augmentera de beaucoup vos chances de réussir. Un bon programme pour mettre fin à votre accoutumance au tabac prend en compte à la fois le défi de court terme d’arrêter de fumer et le défi de long terme d’éviter de se remettre au tabac.

Les cinq premières étapes basiques pour bien se préparer sont :

  1. Fixer une date à laquelle vous arrêterez définitivement de fumer
  2. Dire à votre famille, vos amis et collègues que vous comptez arrêter
  3. Anticiper et réfléchir aux difficultés que vous risquez de rencontrer pendant un certain temps
  4. Jeter toutes les cigarettes que vous avez à la maison, dans votre voiture ou à votre travail
  5. Discutez-en avec votre médecin

D’autres aspects importants dans votre programme pour arrêter de fumer sont :

  • Identifiez les facteurs qui vous donnent envie de fumer. Tenez un journal dans lequel vous écrirez à quel moment de la journée vous avez envie de fumer et avec qui vous étiez en présence. Identifiez les situations ou les émotions qui vous donnent envie de fumer une cigarette.
  • Préparer les moments de manque. Une fois que vous avez identifier les facteurs déclencheurs, vous pouvez vous préparer à les éviter.
  • Faites appel aux gens qui vous aiment. Arrêter de fumer est difficile, mais avoir les bonnes personnes autour de soi peut faire tout la différence. Prévenez vos amis et votre famille que vous comptez arrêter de fumer et que vous apprécieriez qu’ils vous offrent leur aide ou qu’ils vous encouragent.
Préparez le jour où vous allez arrêter de fumer
5 jours avant d’arrêter:

  • Repensez aux raisons pour lesquelles vous arrêtez
  • Prévenez vos amis et votre famille que vous comptez arrêter
  • Arrêtez d’acheter des cigarettes
4 jours avant d’arrêter:

  • Faites attention aux moments auxquels vous fumez et à ce qui vous en a donné envie
  • Réfléchissez à ce que vous pourriez tenir dans la main à la place d’une cigarette
  • Réfléchissez à de nouvelles habitudes à prendre
3 jours avant d’arrêter:

  • Pensez à ce que vous allez pouvoir faire avec l’argent que vous allez économiser en arrêtant de vous acheter des cigarettes
  • Réfléchissez à qui faire appel quand vous aurez besoin d’aide
2 jours avant d’arrêter:

  • Achetez votre patch de nicotine
  • Ou allez voir votre médecin pour obtenir le produit de substitution qui vous conviendra le mieux (nicotine via inhaleur, spray…)
1 jour avant d’arrêter:

  • Débarassez-vous de vos briquets et de vos allumettes
  • Jetez toutes vos cigarettes restantes
  • Lavez votre linge pour se débarasser de l’odeur de cigarette
Le jour J

  • Faites le nécessaire pour rester très occupé toute la journée
  • Rappelez à votre famille et vos amis que c’est aujourd’hui que vous arrêtez
  • Restez à l’écart de l’alcool
  • Faites-vous plaisir ou faites quelque chose de spécial pour l’occasion
Articles similaires

Je choisis ma stratégie


Il est important de faire la différence entre se mettre à fumer une seule cigarette et se rechuter complètement dans le tabagisme. Si vous faites une petite erreur de parcours en fumant une seule cigarette, cela ne veut pas dire que vous êtes à nouveau dans le cycle de la dépendance à la cigarette.

Les bienfaits d’arrêter de fumer

La cigarette a des effets négatifs épouvantables, entre autres sur notre oxygénation et notre tension artérielle, en passant par les risques de maladies graves comme le cancer de la bouche ou du poumon ou des affections importantes sur le plan cardiovasculaire. Après deux jours, c’est la nicotine qui est expulsée tandis que les terminaisons nerveuses de l’ex-fumeur commencent à se régénérer. L’odorat, le goût et le sommeil s’améliorent également.

Syndrome de manque

Le syndrome de manque est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans l'organisme en dessous d'un certain seuil auquel le fumeur est habitué ; dans cette situation, le cerveau, notamment ses récepteurs, réclame sa dose de nicotine. Nervosité, colère, agressivité, agitation, impossibilité de se concentrer, insomnie, envie de grignoter et de manger, tristesse, dépressive, anxiété, impossibilité de se concentrer...sont caractéristiques du syndrome de manque.